Rue Alexandre-Dumas - 75011

Rénovation électrique : comment faire ?

Rue Alexandre-Dumas - 75011

Rénovation électrique : comment faire ?

Souhaitez-vous réaliser vos travaux d’installation électrique ? Sachez qu’il est bien possible d’arriver à cette fin par vous-même ou en faisant appel à un prestataire professionnel. L’important est de veiller au respect des normes de sécurité prévues pour le circuit électrique domestique. Voici les conseils pour faire en toute sécurité la rénovation de votre installation électrique.

Quelles sont les normes de sécurité à respecter ?

Pour faire une rénovation électrique, les travaux préparatoires importants comprennent la connaissance des normes de sécurité en vigueur. En effet, les conducteurs ou les fils sont à disposer sous des gaines qui doivent, à leur tour, être enroulées dans les cloisons creuses ou dans murs. La liste des architectes à Paris vous sera d’une grande utilité dans votre rénovation électrique.

Par ailleurs, vous pouvez opter pour l’achat des conducteurs qui seront introduits au sein des gaines vides ou directement des gaines « préfilées ». La première option est plus contraignante, mais économique. Quant à la deuxième, elle s’avère plus coûteuse. Étant donné que la différence de prix n’est pas si importante, le mieux serait de choisir la seconde option.

Pour assurer votre rénovation électrique, vous devez respecter la norme en vigueur NF C15-100. Celle-ci met un accent particulier sur la hauteur des interrupteurs, l’emplacement des prises de courant, les mises à la terre, etc. Dans ce sens, sachez que la section pour les conducteurs interrupteurs et les points lumineux n’est pas identique à celle réservée aux prises de courant. Dans le premier cas, vous devez utiliser le conducteur de diamètre 1,5 à 2,5mm. Les lignes prises de courant, quant à elles, nécessitent exclusivement des conducteurs de 2,5mm. Chaque ligne doit comprendre au maximum 8 prises. La norme exige une prise de courant à chaque distance de 4m2.

Comment faire la pose dans le garage, la cuve et la buanderie ?

La pose est apparente dans le garage. À cet endroit, les conducteurs doivent être introduits à l’intérieur des conduits IRL qui sont généralement en PVC gris. Pour la pose encastrée, l’essentiel est d’avoir recours aux gaines. Les interrupteurs à privilégier doivent être de type IP 55-5. Les luminaires les plus appropriés sont ceux de type 1P 44 Classe II. Pour faire une telle installation, vous devez disposer des colliers de fixations correspondant au diamètre des tubes, d’une boîte à ongles servant à couper les tubes. Un perforateur ou une perceuse à percussion, un niveau à bulles, mais aussi d’autres équipements de base (scie, mètre ruban, escabeau, crayon) sont nécessaires.

La norme NF C 15-100 vous permet de déterminer la hauteur de goulottes convenable. Pour ce faire, elle se base sur le fait que vous ayez ou non des plinthes u sein de votre garage. En effet, la hauteur de la goulotte d’une pièce sans plinthe est de 10 cm. En revanche, pour les goulottes avec plinthe, la hauteur minimale est de 1,5 cm.

Rénovation électrique dans la cuisine : que prévoit la norme ?

La cuisine abrite l’électricité et l’eau. De ce fait, il est primordial de respecter les normes sécurité dans cette pièce. La norme NC 15-100 impose au moins 4 différentes lignes pour alimenter les gros appareils ménagers. La ligne des plaques de cuisson est équipée d’une prise de courant de 20 A en triphasé ou 32 A en monophasé et de fils de 6 mm2.

La disposition des prises de courant en haut de la table de cuisson et de l’évier est interdite. La hotte aspirante doit être disposée à 1m80 du sol, au-dessus de la cuisinière. Vous pouvez placer 4 prises de courant au-dessus du plan de travail. Pour une petite cuisine de moins de 4 m2, il n’est pas possible d’y installer au-delà de 4 prises.

Comment faire la pose dans les pièces à vivre ?

Pour une pose apparente dans les pièces à vivre, vous aurez besoin de finitions en PVC, de tés de raccordement, de baguettes, de coudes, de plinthes, de goulottes, etc. Les baguettes seront aisément peintes. Elles sont réparties en deux parties, à savoir : une partie inférieure et une partie supérieure. La première est posée sur le mur en la couvrant de colle ; celle supérieure vient couvrir la première après l’installation des conducteurs dans les baguettes. Les gaines sont donc à éviter dans ce type de rénovation.

Pour couper les baguettes, il suffit d’utiliser un sécateur ou une paire de pinces. Toutefois, il est conseillé de disposer les baguettes dans les endroits isolés. Elles peuvent être placées au bord des murs pour les interrupteurs, en haut des plinthes pour les prises de courant. La salle de bains étant une pièce à haut risque, il est important de veiller particulièrement à sa sécurité. La surface de la salle de bains doit être répartie en 4 parties. Chacune doit imposer des contraintes strictes. Les travaux de rénovation de cette pièce méritent donc d’être confiés à un professionnel.

Laisser un commentaire

Noter *
Ce champs est réquis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

APPELEZ-MAINTENANT